Sucres, glucides, amidon… sources et effets indésirables que vous soyez mince ou en surpoids

Quel est le plus néfaste : Gras ou Sucre?

Nous avons longtemps fait la chasse aux graisses … alors que nous aurions été mieux avisés de faire la chasse aux sucres ! C’est une longue et bien triste histoire que celle de la science médicale… corrompue par l’appât du gain financier, de la notoriété et du pouvoir.  D’autant plus vrai que notre corps convertit les excès de sucre en graisse !  Notre « réserve de graisse » est une bonne façon pour notre corps d’avoir à disposition une source d’énergie indispensable à notre survie lors de périodes de jeûne ou de famine … Nous serions même très bien adaptés pour jeûner 16 h par jour ou même plus longtemps occasionnellement … sans aucun problème, même au contraire, pour autant que nous consommions suffisamment d’eau.

Pour aller à l’essentiel de mon propos, les sucres ajoutés et les autres sources de glucides naturels (souvent sous-estimés !) peuvent présenter un risque d’inflammation chronique s’ils sont consommés en trop grande quantité, surtout lorsqu’on avance en âge et que le corps fonctionne différemment… L’inflammation chronique est à l’origine de plusieurs problèmes de santé chroniques : douleurs inflammatoires, maladies cardio-vasculaires, maladies autoimmunes, cancers, …

Il y a tout de même une très bonne nouvelle !

Quand on réduit sa consommation de glucides, sucres et féculents, l’appétit se régularise.  Fini « les rages » ou « les appétits dévorants »… La faim s’estompe pour devenir raisonnable.  Il est donc plus facile d’espacer ses prises alimentaires pour laisser l’opportunité à notre corps de faire son autre travail qui consiste à « faire le ménage dans tout ça ».  En effet, lorsqu’on mange 3 repas et souvent 1 ou 2 collations par jour, le corps ne fait que répondre au besoin de digérer… moins disponible pour s’occuper des cellules qui dérapent (début de cancer par exemple).

Sucres ajoutés

Les sucres ajoutés sont une catégorie à part car il suffit de lire les étiquettes et les recettes pour évaluer la quantité consommée. L’OMS recommande de limiter sa consommation à 25 grammes (6 cuillères à café) environ par jour L‘Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une limite quotidienne de 9 cuillères à thé (38 g) de sucre ajouté pour les hommes (soit environ 150 calories) et 6 (25 g) pour les femmes (environ 100 calories). toutes sources confondues !  La recommandation pour les enfants varie entre 3 et 6 cuillères selon l’âge et le besoin en énergie. L’OMS recommande de taxer les boissons sucrées pour limiter les dégâts liés à la consommation de sucre (diabète, obésité). En plus, une nouvelle maladie s’ajoute au tableau : la NASH  ou maladie du foie gras d’origine non-alcoolique.

La plupart des sucres consommés aujourd’hui sont «dissimulés» dans des aliments transformés qui ne sont généralement pas nécessairement considérés comme sucrés: plats pré-cuisinés, repas de restaurant, pains, pâtes, ketchup, sirop, confitures, biscuits, … , jus, boissons gazeuses et marinades sucrées pour « couper l’acidité » ! Par exemple, une cuillère à soupe de ketchup contient environ 4 grammes ( env. 1 cuillère à café) de sucres libres et une canette de boisson gazeuse en contient jusqu’à 40 grammes (env. 10 cuillères à café).  Voir aussi Attention aux boissons sucrées – bombes caloriques  et pour la Suisse, ABE.

Sucres de sources naturelles

La consommation de glucides issus d’autres sources dits « sucres de source naturelle » sont trop souvent sous-estimés dans notre apport alimentaire quotidien ! Pensons aux jus ou aux smooties consommés dès le déjeuner ou au cours de la journée pour se désaltérer… une erreur courante facile à corriger : manger un fruit et buvez de l’eau ! Ainsi vous évitez facilement ce piège à sucre ! Les « douceurs » sont généralement bien appréciées… elle nous rappelle la douceur du lait maternel source de vie dès la naissance… Le sirop d’érable et le miel sont naturels et aussi très sucrés … attention aux abus (rarement et en petite quantité seulement).

Combien de sucre dans vos aliments?

Faites le test en français ! ICI  et ICI

ou encore ICI  Choisissez en image les aliments que vous consommez pour chaque repas-type (= CHOOSE ITEMS TO EAT FOR EACH MEAL pour chacun : Breakfast, Lunch, Snack, Dinner, Dessert)

Voici donc, l‘info en images avec code de couleur facile à comprendre pour consommer moins de glucides au quotidien : vert = ok, orange = à consommer avec modération et rouge = à consommer rarement et en petite quantité.  Attention cependant, la quantité de sucre rapportée correspond à 100 g d’aliment.  Une portion peut être plus petite ou plus grande à 100 g.  Il existe des outils pour calculer la quantité de sucre dans LA PORTION que nous consommons.  A titre d’exemple, la teneur en sucre de 20 aliments courants dans un tableau  ICI  extrait du livre Compteurs de glucides de Magali Walkowicz.  On peut y voir que le vin rouge est moins sucré que la bière !

Risques pour la santé

Vous êtes en surpoids ou mince… vous pouvez avoir un risque élevé de problèmes cardiovasculaires, diabète, maladie inflammatoire chronique … Pour en comprendre la raison, voici une excellente présentation conviviale d‘Ivor Cummins (ingénieur)  mettant en évidence les marqueurs biochimiques reflétant les changements métaboliques liés à nos choix alimentaires. Des tests courants que les médecins ont encore du mal à interpréter correctement.

Un point de vue innovant utilisant une approche systématique de Résolution de Problèmes Complexes par l’analyse des causes fondamentales (root cause analysis) aux problèmes de santé rencontrés… Ces paramètres physiologiques sont de bons indicateurs du niveau de risque pour tous les types de morphologies (grasses et minces) et ont un impact direct sur le niveau de risque de mortalité lié aux maladies (cardiovasculaires, cancer et autres causes également).

Recommandations pour une alimentation faible en sucres

En images graphiques simplifiées et avec explications dans un anglais facile à comprendre ICI.

Comment lutter contre les envies de sucre ?

Docteur Bonne Bouffe vous propose quelques pistes ICI !

NOTE 1

Les quantités de glucides des légumineuses peuvent être réduites par la germination…Une nuit de trempage suivi de 2-3 jours de germination les attendriront pour une consommation crue ou après une cuisson rapide – ils contiendront plus de protéines et moins d’amidon…

NOTE 2

Les fruits contiennent en général plus de glucides que les autres végétaux… donc avec modération (1 fruit par jour pour 4 légumes consommés).  Ne pas oublier les petits fruits foncés (bleuets/myrtilles, framboises, fraises, aronia,…) qui offrent l’avantage de contenir des anti-oxydants.

 

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Diète LCHF - Faible en sucres, Références, Vidéo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sucres, glucides, amidon… sources et effets indésirables que vous soyez mince ou en surpoids

  1. gaelleH. dit :

    Bonjour à vous 😃 super article je trouve que le sucre est l une des causes première du dérèglement de notre corps principalement de notre microbiote et causes des maladies chroniques merci à vous 😃 pour cet article à bientôt 😃 sur laviehealthydegaelle.com

    • merci pour votre mot. Il faut une bonne dose de motivation pour changer. J’espère que ces quelques partages aideront à motiver les gens souffrant à initier certains changements salutaires car ce choix leur appartient.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s