Comment la nutrition peut influencer enfants et adultes dont le cerveau fonctionne différemment…

Du point de vue de la société, l’autisme est un trouble qui empêche les personnes qui en sont atteintes d’interagir « normalement » avec les autres… Il se peut que ce soit une façon différente de voir le monde … comme dans les cas du syndrome d’Asperger, trouble autistique particulier, associé à la synesthésie.  Daniel Tammet en est un bon exemple.  Il est atteint de synesthésie linguistique, numérique et visuelle — ce qui signifie que sa perception des mots, des chiffres et des couleurs sont entremêlées en une nouvelle façon de percevoir et de comprendre le monde.  Il explique son point de vue for intéressant sur « les différentes façons de savoir » dans une conférence TED en 2011, parle plus de 12 langues dont l’islandais appris en 7 jours et a « raconté » les premières 22 514 décimales du nombre PI. Deux entrevues en français forts intéressantes ICI et « un autisme de génie » ICI.

Quelles sont les causes de l’autisme?

Schema Autisme vs NeuroInflammation 2014 Dr Zimmerman

Pour l’ensemble des autistes (la majorité « non Asperger »), de nouvelles études tendent à montrer qu’un changement alimentaire significatif et ciblé apporterait davantage d’effets « bénéfiques »  aux enfants souffrant d’autisme que les médicaments qui ont souvent pour conséquence une aggravation de l’état général… plus un enfant consomme un type d’aliment en excès (beaucoup de lait / beaucoup de pâtes ou de pain + trop peu de légumes ou de fruits) et plus il se voit privé d’un équilibre biochimique salutaire pour le bon fonctionnement des cellules humaines et microbiennes … qu’il héberge dans son corps. Certains aliments peuvent même se transformer en véritables drogues ! selon la manière dont ils sont métabolisés (bonnes ou mauvais bactéries)…

Un rapport de l’Université de l’État d’Arizona des États-Unis se basant sur 150 études de recherches a été publié en 2013 – disponible ICI.

Un tableau résumant les effets observés par les parents et proches des malades se trouve ICI .

On peut y voir que les parents ont observés les meilleurs effets sur leurs enfants  dans les cas de détoxication/chélation (ex. métaux lourds toxiques), suppléments de vit. C , ZINC et de diètes ciblées (indiqué par un ratio « better:worse » supérieur).

Le Dr Zimmerman, médecin pédiatre et professeur à l’École de Médecine de l’Universitaire du Massachussetts , parle de neuroinflammation lors d’une conférence en 2014 pour expliquer l’autisme…  ICI

Il n’y a pas que les cas d’autisme. D’autres effets de changement alimentaire favorisant un microbiote sain  ont été observés sur le bon fonctionnement du système neveux et du cerveau …

Expérience du Dr Natasha Campbell McBride

Le Dr Natasha Campbell McBride, fondatrice de la clinique de nutrition de Cambridge, spécialiste en neurologie et en nutrition humaine, auteur de « Syndrome entéropsychologique GAPS (Gut and Psychology Syndrome) » énonçant que toutes les maladies commencent dans l’intestin, a démontré la relation étiologique directe entre la perturbation de la flore intestinale générée par une mauvaise alimentation, et l’abrasion de la muqueuse entraînant une perméabilité intestinale qui va laisser passer les macromolécules dans le sang, déséquilibrer à son tour les défenses immunitaires et entraîner des troubles de santé somatiques et surtout psychiques. Elle a clairement énoncé l’impact de ce mécanisme physio-pathologique sur des syndromes psychiatriques sévères tels que la dépression, le schizophrénie, l’autisme, l’hyperactivité et la dyslexie.

A propose de l’auteur: Docteur Natasha Campbell McBride

L'alimentation est un moyen extrêmement puissant de faire face à la maladie.

L’alimentation est un moyen extrêmement puissant de faire face à la maladie.

D’origine russe, le Docteur Natasha Campbell McBride a fondé la clinique de nutrition de Cambridge en Angleterre 1998. Ayant eu un enfant qui avait souffert de sévères troubles de l’apprentissage elle a permis d’aider d’autres parents en difficulté de régler un certain nombre de troubles neurologiques (déficit d’attention, hyperactivité, autisme, dyslexie, dyspraxie, dépression, schizophrénie…, elle s’est aperçue que la nutrition pouvait apporter une aide essentielle aux enfants et aux adultes luttant contre ces troubles. Elle est diplômée de l’université de médecine mais aussi en neurologie et en nutrition humaine. Elle est l’auteur du livre « le syndrome Entéropsychologique » préfacé par le Professeur Luc Montagnier prix Nobel de médecine le docteur Philippe Gaston Besson ayant une clinique Kousmine à Vevey en Suisse et le docteur Mouton spécialiste de l’intestin en Belgique.

Elle a mis au point un protocole alimentaire appelé le protocole GAP : 

« Une fois que la paroi intestinale est réparée, les intolérances disparaissent. J’ai même eu des patients qui avaient des allergies anaphylactiques, aux fruits et coques, aux œufs, et ces allergies ont disparues chez la plupart d’entre eux. »

Cliquez ici pour visiter le site de référence en français dont plus d’informations sur ce qu’il faut consommer pour rétablir un microbiote sain et efficace (produits fermentés, graines germées,…) et quelques recettes sur ce site 

Entrevue :

L’alimentation est un moyen extrêmement puissant de faire face à la maladie / LE PLUS PUISSANT – Dr Natasha Campbell-McBride – doctorat en médecine, neurologie, neurochirurgie puis en nutrition humaine pour soigner des problèmes de santé insolubles avec la médecine classique dans SA FAMILLE… (sous-titres français)

Qui dit aux gens ce qu’ils devraient manger ou non?  Il faut de l’argent pour la publicité… et l’agroalimentaire, les grandes industries ont beaucoup plus de moyens financiers que les scientifiques et la motivation pour vous dire quoi manger… c’est à dire : tous les aliments rentables pour eux  !!!  Les légumes sont rentables, le beurre l’est beaucoup moins… Est-ce que le gras animal est à l’origine de problèmes de cholestérol ?  En fait : NON.  C’est une idée posée pour la première fois en 1953, l’hypothèse lipidique: les graisses alimentaires doivent avoir un lien avec les maladies cardiovasculaires.  Cette hypothèse n’a jamais pu être prouvée scientifiquement mais exactement le contraire ! Alors qu’une énorme machine politique et industrielles s’était mise en marche…. générant d’énormes profits…

Pour chaque molécule de sucre, notre corps a besoin de 56 molécules de Magnésium, du chrome, des enzymes, des vitamines, des acides aminés et d’autres nutriments… dans un aliment complets, ces éléments sont également présents… non dans un contenant de sucre purifié par l’industrie agroalimentaire… Le sucre dévalise littéralement le corps de bons nutriments nécessaires au métabolisme du corps qui de ce fait deviennent déficient et limitant pour d’autres activités métaboliques cruciales au bien-être et à la santé.

Lors de la conférence,  Dre Campbell McBride dit:

Mère Nature, dans sa grande sagesse, nous a donné notre propre petite usine qui produit les nutriments en quantité voulue et ensuite les diffuse et les transporte jusqu’au sang.

Le corps humain a une fabuleuse capacité à compenser. On peut avoir un cancer dans son corps pendant 20 ans et ne constater aucun symptôme. Le fait que la personne ne constate aucun symptôme dans ces zones-là ne veut pas dire qu’elle ne souffre pas du syndrome Entéropsychologique.

Le soufre est un des minéraux les plus importants pour l’organisme humain. Sans le soufre, on ne pourrait rien détoxifier. Et ces bactéries pathogènes adorent manger le soufre. Ces personnes vont donc souffrir de carences en soufre, ce qui va les empêcher de se detoxifier.

mis à part la génétique elle-même, il y a quelque chose de très important que les parents lèguent à leurs enfants, c’est leur flore intestinale.

Quasi 100 % des mères souffrant de problèmes d’autisme, d’hyperactivité, de problèmes neurologiques, de dyslexie, ont une flore intestinale dégradée. Les pères ne sont pas exclus car ils ont leur propre flore dans la région de leur aine qui provient de leur propre système digestif. Les pères partagent cette flore avec la mère de façon régulière.

Un enfant qui souffre de coliques nous indique qu’il y a certainement un syndrome Enteropsychologique et une mauvaise flore intestinale. La plupart des problèmes sérieux vont se produire plus tard.

Ce que j’observe à travers des études sur plusieurs générations, c’est par exemple une grand-mère qui avait une flore intestinale légèrement dégradée à cause d’antibiotiques pris dans les années 60, et a transmis sa flore à sa fille et les jeunes femmes nées dans les années 70-80, ont acquis une flore intestinale dégradée. Cela a coïncidé avec l’époque où l’allaitement au sein n’était plus à la mode. L’alimentation au sein est essentielle pour que l’enfant puisse établir une flore intestinale normale. Les enfants nourris au biberon ont une flore complètement différente. Ces générations ont reçu beaucoup d’antibiotiques pendant leur enfance, elles ont mangé beaucoup d’aliments industrialisés, la junk Food, les fast food, etc. qui nourrissent les agents pathogènes dans le système digestif. Ensuite, à 15-16 ans, elles ont pris leur première pilule contraceptive qui a un effet dévastateur sur la flore intestinale. Beaucoup parmi ces femmes prennent la pilule pendant de nombreuses années avant leur premier bébé. La flore intestinale qui est transmise par ces femmes-là est fortement endommagée. Et dans les années 90 on a atteint le point de rupture. C’est à ce moment-là qu’on a commencé à diagnostiquer un enfant sur 150 qui était autiste dans le monde anglophone. Quelques années plus tôt il s’agissait d’un enfant sur 10 000 ! Aujourd’hui le nombre est de 1 enfant sur 40 ou 50 et les prédictions annoncent que d’ici à 2020, ce sera un enfant sur 2!

Quand elles suivent le protocole nutritionnel GAP, ces personnes guérissent de leur schizophrénie de leur anorexie ou de leur dépression.

Problèmes avec le Gluten et la Caséine ?

Les glutéomorphines et les casomorphines sont des peptides qui se forment quand on essaye de digérer le gluten et la caséine bovine. Elles se forment chez tout le monde. C’est la première étape du processus digestif. Mais ces substances doivent se décomposer avant d’arriver dans le sang.Sauf que chez les personnes qui n’ont pas une flore intestinale normale, ces substances sont absorbées avant d’être complètement digérées et arrivent dans le flux sanguin non décomposées. Entrant dans le flux sanguin, elles arrivent au niveau du cerveau et ont le même effet que l’héroïne ou certaines drogues. Une fois que cette recherche a été publiée, on a développé le régime sans gluten et sans caséine appelé le régime SG SC.

En appliquant ce régime, on n’enlève que deux toxines. Ce régime ne guérit pas la paroi intestinale et ne modifie pas la flore intestinale. Il y a des centaines d’autres toxines qui sont transportées du sang jusqu’au cerveau.

Résumé de conférence transcrit en français par Marion Kaplan

Suivez ce lien pour la transcription 1ière partie et transcription 2ième partie de la conférence Natasha Campbell McBride (avec traduction audio simultanée en français), qui était présente au dernier congrès de Quantique Planète en avril 2014 à Aix en Provence. (Quelques extraits ci-dessous)

« Je vais vous introduire aujourd’hui un nouveau concept : qui est appelé le Syndrome GAP ou Syndrome Enteropsychologique. (GAP =  Gut and Psychology Syndrome).

Le Syndrome Enteropsychologique établit un lien entre l’état de l’intestin et l’état de santé du reste de l’organisme.

Les racines des plantes ne peuvent être saines que si le sol et sain. Et le sol est une communauté de microbes. Je parle de sols en bonne santé et naturels. Je ne parle pas des sols cultivés de façon industrielle. Quand on regarde la surface du système intestinal à travers un microscope électronique à balayage, il ressemble beaucoup à ces racines. Les microvillosités sont placées dans leur propre terreau et constituent ce sol à l’intérieur de votre intestin, se sont peuplées de nombreuses colonies , c’est ce qui s’appelle votre flore intestinale.

La flore intestinale neutralise aussi tous les éléments toxiques que vous allez ingérer ou qui ont été produits au cours de la digestion. Si quelque chose n’a pas été neutralisé, la flore intestinale va s’en saisir et le conserver jusqu’à qu’elle puisse l’éliminer à travers les selles, car les selles humaines son principalement constituées de bactéries.

De nos jours, beaucoup de gouvernements du monde occidental, conseillent aux gens de réduire leur consommation de poissons. Tant qu’on a une flore intestinale saine, on peut manger beaucoup de poisson et rester en bonne santé. Cependant, si notre flore intestinale est déjà dégradée, nous allons absorber de grandes quantités de mercure, du plomb, de l’arsenic, de l’aluminium et toutes sortes d’autres métaux. Le problème des métaux, c’est qu’une fois qu’ils sont absorbés ils vont cibler les tissus adipeux. Le cerveau est un organe constitué de beaucoup de graisse. Ces métaux sont ensuite stockés dans le cerveau ce qui peut déclencher une sclérose en plaques, une sclérose Amyotrophique, ou des trouble neurologiques. La moelle épinière est également constituée de beaucoup de graisse. Dans un corps d’enfant qui a accumulé beaucoup de métaux, cela préparera le terrain pour une leucémie ainsi que d’autres problèmes du système immunitaire. Actuellement nous avons une épidémie d’enfants atteints de leucémie dont le nombre grandit chaque année.

L’intestin : source d’allergies et intolérances alimentaires

La flore intestinale protège la paroi de l’intestin contre les envahisseurs, elle la nourrit et en prend soin. Elle s’assure que le système digestif soit en bon état et permet de digérer en absorbant correctement les nutriments. Lorsque la flore intestinale est dégradée, cela entraîne une dégénérescence de la paroi intestinale. Elle devient incapable de digérer la nourriture, et elle perd sa capacité d’absorption.

La personne développe ainsi de multiples carences nutritionnelles. En plus de cela, il y a des trous qui se forment dans cette paroi qui devient poreuse. Cela entraîne des allergies et des intolérances alimentaires car la nourriture ne se digère plus correctement. Lorsque les aliments sont digérés ainsi, ils passent dans le sang et le système immunitaire les regarde et dit « mais je ne vous reconnais pas comme aliments! » Ils se font donc attaquer. Cette attaque peut se manifester tout de suite,  2 heures plus tard, 3 jours plus tard, ou 2 semaines plus tard ! Donc quand on a une réaction, on ne sait jamais à quoi on réagit. Peut-être qu’on fait une réaction aux brocolis qu’on vient de manger, ou bien à l’agneau qu’on a mangé hier, ou bien à quelque chose qu’on a mangé il y a 2 jours, ou bien il y a 2 semaines !

Ces allergies et ces intolérances alimentaires peuvent produire tous les symptômes possibles et imaginables. Cela pourrait être une céphalée, une migraine, une hypoglycémie, de l’asthme, une éruption cutanée, des Herpès etc. Tant que la paroi intestinale continue à être poreuse et à ne pas être étanche, vous allez continuer à réagir à ce que vous mangez. Cherchez plutôt à guérir et à renforcer votre paroi intestinale.

Notre système immunitaire

85 % de vos cellules immunitaires se trouvent dans votre intestin. Votre système digestif est l’organe immunitaire le plus important et le plus développé de votre corps. Il y a une relation très étroite entre 90 % de ce que vous représentez, et 85 % de votre système immunitaire. Si votre flore intestinale est dégradée, c’est impossible que votre système immunitaire soit équilibré. Cela cause l’apparition d’inflammations et de maladies auto-immunes. De mon point de vue, toutes les maladies auto-immunes naissent dans l’intestin.  Jusqu’à maintenant on a découvert près de 200 affections auto-immunes en médecine traditionnelle et on observe qu’elles démarrent toutes dans l’intestin : la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite, le lupus, l’asthme, les néphropathies, le diabète de type 1, etc.

Problèmes de flore intestinale (microbiote)

Au Japon, on a identifié des personnes qui avaient dans leur système digestif une prolifération de levures qui transformaient les sucres et le pain en alcool et en éthanol. Ces personnes n’ont pas besoin de boire pour être ivres! On a donc une petite usine à l’intérieur qui produit son propre alcool. L’acétaldéhyde est un dérivé de l’alcool qui nous donne le sentiment de la « gueule de bois « . Ces personnes ont cette sensation en permanence.  Peut-être que les personnes qui souffrent de candidose savent de quoi je parle!

De plus, on a découvert que certaines substances toxiques qu’on trouvait sur la peau de grenouilles venimeuses et qui avaient le pouvoir de paralyser leur proie se trouvaient dans l’intestin d’enfants autistes.

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Microbiote, Références, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s