Lactofermentation ! Conserver ses légumes à l’ancienne, produire ses probiotiques-maison et conserver l’équilibre de son microbiote-santé

En cas de confusion : Non, il n’y a PAS de lait !

Le nom vient de l’acide lactique produite  au cours du processus naturel par les bactéries présentes sur les légumes.  Résultat: un pH acide comme le vinaigre qui contient cependant de l’acide acétique (et non lactique).

Ce processus de conservation, est très intéressant pour ceux et celles qui voudraient améliorer leur processus digestif (contrer diarrhée ou constipation en favorisant la prolifération de « bonnes bactéries intestinales ») et améliorer l’absorption de nutriments à l’aide d’un microbiote sain.

Les produits (lacto)fermentés sont faciles à faire à la maison en prenant certaines précautions… Avec un peu de sel et en absence d’air (anaérobie), en évitant les contaminations croisées (avec des produits contaminés), les bactéries produisant de l’acide lactique sont favorisées tandis que la prolifération des autres microorganismes indésirables, plus nocives (ex. botulisme), est inhibée par compétition, la présence du sel et d’un environnement acide !  Pour les plus craintifs, il est possible d’inoculer des « bonnes bactéries » mais ce n’est pas nécessaires – elles sont déjà sur les légumes mis à fermenter et elles ne demandent qu’à se reproduire dans les bonnes conditions.

Je réfère à cet autre BLOG (lien ci-dessous) donnant des explications claires et détaillées (en français) pour faire sa choucroute maison populaire en Europe et qui demande à être mieux connue au Québec !  D’autres recettes fermentées sont disponibles telle que le KIMCHI (l’équivalent coréen très pimenté)… savoureux ! C’est vraiment un bon moyen de rehausser les plats au quotidien. J’ajoute un peu de choucroute crue à mes salades de chou et du kimchi – composé de chou, oignon, carotte, ail et piment – à mes sautés de légumes ou dans du riz juste au moment de servir pour ne pas tuer ces bonnes bactéries lactiques qui enrichiront mon microbiote !

Voici également une vidéo (en anglais) d’un jeune papa qui n’en est pas à sa première fermentation de légumes mixtes :  Légumes mixtes fermentés

J’ai découvert le site NI CRU NI CUIT qui contient info et recettes à ce sujet.  Un incontournable pour toutes vos questions sur la lacto-fermentation.  Pour le microbiote, vous pouvez chercher mes autres articles (à droite).

GAPS et la p'tite faune qui soigne

Pour compléter la liste des recettes de base utiles pour entamer le GAPS et à la demande de plusieurs d’entre vous, je vous propose d’explorer cette technique toute simple de fermentation des légumes qu’on appelle la lactofermentation.

Le régime GAPS se concentre sur la qualité, la diversité et l’équilibre du microbiote intestinal.
Pour enrichir son alimentation de bactéries bénéfiques, les aliments probiotiques de fabrication maison sont incontournables et omniprésents, dès la phase d’introduction du régime.
Nous avons déjà abordé la préparation des yaourts sans lactose, obtenus par fermentation longue. Après quelques retours d’expérience sur mes essais de lactofermentation des légumes, il est temps de voir plus en détails cette technique avec un légume qui pourrait à lui seul résumer la grande tradition du légume fermenté : le chou et sa choucroute !

CHOUK Présa

View original post 1 575 mots de plus

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Recettes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s