Effets néfastes des COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Pour une grande majorité de la population, une alimentation équilibrée permet d’apporter l’essentiel des nutriments nécessaires pour couvrir les besoins nutritionnels.

La consommation de compléments alimentaires ne doit pas se substituer à une alimentation équilibrée et diversifiée et doit être assortie d’un conseil personnalisé auprès d’un professionnel de santé. Il s’agit également de respecter les consignes de posologie et d’être très vigilant vis-à-vis des produits avec des allégations  » miracles  » ou encore vendus en-dehors des circuits traditionnels, notamment par internet.

Les compléments alimentaires ne sont pas des produits anodins, à prendre sans conseil médical, et les professionnels de santé sont là aussi pour le rappeler. Au cœur du nouveau dispositif de nutrivigilance de l’Agence nationale française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), figurent ainsi en bonne place les compléments alimentaires et certains aliments spécifiques, comme les boissons énergisantes, aux allégations parfois trompeuses. Face à l’engouement grandissant pour ces produits qui se renouvellent sans cesse, avec pour preuve, un volume de marché estimé à 1,3 milliard d’euros en 2013, l’Agence de sécurité lance un signal d’alarme : Ces produits ne sont pas anodins, comme le prouvent les nombreuses déclarations d’effets indésirables.

Effets indesirables des complements alimentaires - ANSES - 2014

Les boissons « énergisantes »

Les boissons dites « énergisantes » sont des sodas enrichis qui ont essentiellement en commun leur teneur élevée en caféine. Cette composition en fait des boissons « excitantes » qui peuvent lorsqu’elles sont associées à certains modes de consommation (alcool, sport,…) générer des accidents cardiaques graves chez les consommateurs porteurs de prédispositions génétiques et généralement non diagnostiquées.

Levure de riz rouge

La « levure de riz rouge » est une moisissure de couleur rouge cultivée sur du riz et utilisée dans de nombreux compléments alimentaires revendiquant le « maintien d’une cholestérolémie à un niveau normal ».

Dans un avis publié en début d’année 2014, l’Agence met en évidence que l’usage de compléments alimentaires à base de levure de riz rouge contenant des monacolines (substances proches des statines) peut exposer les consommateurs, notamment ceux particulièrement sensibles du fait de prédispositions génétiques, de pathologies ou de traitements en cours, etc., à des risques pour la santé (notamment des atteintes musculaires et hépatiques).

Compléments alimentaires destinés aux sportifs

Des risques relatifs à la consommation de compléments alimentaires destinés aux sportifs visant le développement de la masse musculaire et/ou la diminution de la masse grasse ont été rapportés. Plusieurs signalements d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires destinés aux sportifs ont été portés à la connaissance de l’Anses par l’intermédiaire de son dispositif de nutrivigilance.

Les effets indésirables décrits sont majoritairement d’ordre cardiovasculaire (tachycardie, arythmie, accident vasculaire cérébral) et neurologique (tremblements, troubles anxieux, vertiges).

Les recommandations de l’Anses

Les déficits et les carences en nutriments sont très rares au sein de la population générale et concernent majoritairement quelques substances spécifiques (vitamine D, etc.) ou des groupes particuliers de la population (femmes enceintes, personnes âgées, populations en situation de grande précarité, etc.). Dans ces groupes de population spécifiques, des apports supplémentaires en vitamines, minéraux et autres nutriments par les compléments alimentaires peuvent présenter un intérêt mais sur conseil médical.

Pour une grande majorité de la population, une alimentation équilibrée permet d’apporter
l’essentiel des nutriments nécessaires pour couvrir les besoins nutritionnels. L’Anses rappelle que les compléments alimentaires ne sont pas anodins. Leur consommation ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et devrait être assortie d’un conseil personnalisé auprès d’un professionnel de santé. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et les personnes sous traitement médicamenteux devraient notamment, avant de consommer des compléments alimentaires, prendre conseil auprès de leur médecin traitant.

De manière générale, l’Agence rappelle qu’il est très important :

  • de signaler à un professionnel de santé tout effet indésirable survenant suite à la
    consommation d’un complément alimentaire ;
  • de respecter les conditions d’emploi fixées par le fabricant ;
  • d’éviter des prises prolongées, répétées ou multiples au cours de l’année de
    compléments alimentaires sans s’entourer des conseils d’un professionnel de santé ;
  • d’être très vigilant vis-à-vis des produits mis en avant pour des propriétés « miracles »
    et/ou vendus en-dehors des circuits traditionnels, notamment par internet.

Source : Article de Santé Log et Anses « la nutrivigilance, un dispositif au service du consommateur »

Plus d’études sur les Compléments alimentaires

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Hygiène de vie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Effets néfastes des COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

  1. Micheline dit :

    Très intéressant, merci!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s