Bienfait de la vitamine D : vitamine soleil

En automne, les journées raccourcissent et le soleil perd de sont intensité… si bénéfique à la vie.  À petite dose, le soleil est un allié précieux pour la vie et la santé.  Seules les expositions excessives (coups de soleil) sont néfastes sur la santé (cancers de la peau / mélanomes par exemple).

La vitamine D est-­elle réellement une vitamine ?

Un article paru en 2011 dans la Revue Médicale Suisse intitulé Vitamine D : actualité et recommandations indique que classiquement, les vitamines sont définies comme des substances nécessaires à la vie qui ne sont pas produites de façon endogène. De par son métabolisme, la vitamine D ressemble en fait plus à une hormone stéroïde se liant à des récepteurs spécifiques dans l’ensemble du corps….. L’intérêt pour la vitamine D a augmenté ces dernières années.  De 1990 à novembre 2008, le nombre total d’études a plus que doublé, les études en lien avec les cancers ont triplé et l’augmentation est même de six fois pour les études en lien avec le cancer du sein !  … ce ne sont pas des intérêts industriels et financiers qui motivent cette nouvelle approche, mais bien des données scientifiques…. il y a très peu d’intérêts économiques à favoriser l’identification de nouveaux patients. Il est intéressant de noter que les données épidémiologiques sont appuyées par des données biologiques. A notre connaissance, il y a très peu d’intérêts économiques à favoriser l’identification de nouveaux patients.

La plupart des cellules du corps synthétise du cholestérol qui sert à produire de la vitamine D3 par une succession de réactions biochimiques dont l’une d’elle nécessite l’exposition aux radiations UVB (une fraction des longueurs d’ondes du soleil).  Les récepteurs à la vitamine D sont présents dans la plupart des tissus et influencent l’expression génique d’un tiers du génome expliquant donc son effet potentiel sur divers pathologies.

Récemment, le Dre Stéphanie Seneff du Massachusetts Institute of Technologies au États Unis a avancé l’hypothèse selon laquelle la vitamine D (ainsi que le cholestérol) serait conjuguée à du sulfate physiologique de façon à jouer son rôle de régulation de façon optimale (renforcement des muscles et des os sans augmentation du calcium sérique qui pourrait être néfaste).  Selon Dre Seneff, un apport en soufre est indispensable pour que la machine métabolique, impliquant le cholestérol-sulfate et la vitamine D3 sulfate, soit efficace dans la prévention des maladies inflammatoires chroniques.  Ses analyses statistiques de données mondiales indiquent que les gens vivant dans des régions riches en sulfate (soufre dégagé des volcans) souffrent moins de maladies inflammatoires chroniques.  Elle indique également que le soufre est perdu lors du processus de raffinage industriel des céréales.  La fertilisation chimique intensive a également un effet négatif sur le cycle du soufre dans l’environnement.  Elle croit que cela peut expliquer, du moins en partie, l’augmentation des maladies inflammatoires chroniques depuis l’industrialisation qui a suivi la deuxième guerre mondiale.  La réduction importante des graisses animales dans notre alimentation « light » (faible en gras), source de cholestérol, serait également un facteur aggravant ainsi que les protections solaires excessives (bloquant les rayons produisant la vitamine D et le cholestérol sulfate).  Bien que notre corps puisse produire du cholestérol, ce métabolisme tend à être détourné car submergé par le traitement de sucre (notamment le fructose tel que le sirop de mais ajouté dans les plats préparés).  Le fructose sanguin est stocké dans les cellules adipeuses à cause de sa « toxicité » à haute concentration.  Un supplément de soufre organique est possible par l’alimentation et bains aux sels d’epsom – sulfate de magnésium (organic sulfur, aka methylsulfonylmethane, ou MSM).  Les aliments contenant des protéines contiennent d’autant plus de soufre qu’ils sont riches en acides aminés soufrés (méthionine et cystéine) : viandes, poissons et fruits de mer, jaune d’œuf.  Il existe du soufre non protéique dans les alliacés (ail, échalote, oignon, ciboulette, poireau), les crucifères (famille des choux) et dans les fruits oléagineux (noix, amande, noisette…).  Le soufre est aussi présent sous forme de sulfates dans certaines eaux minérales (Extrait de Le figaro.fr)

Production de vitamine D par exposition de notre peau au soleil

Une exposition des jambes et des bras (avec protection solaire sur le visage), durant 5 à 30 minutes selon l’intensité du soleil, deux fois par semaine entre 10:00 et 15:00 est suffisante pour combler nos besoins en vitamine D (fixation du calcium et autres bienfaits). La vitamine D produite par la peau présente une demi-vie environ deux fois plus longue que la vitamine D ingérée (elle tient plus longtemps dans notre corps sans être dégradée).

Cependant, il n’est pas possible de produire suffisamment de vitamine D en hiver dans l’hémisphère nord aux latitudes de la France, Belgique, Suisse et Canada.  Il est donc nécessaire d’obtenir cette précieuse vitamine de notre alimentation (voir le tableau au bas de la page).  De plus, les personnes obèses ont des besoins deux à trois fois supérieurs car la vitamine D est diluée dans les tissus adipeux donc moins accessible aux activités métaboliques.

La vitamine D est en quelque sorte un marqueur de bonne santé et un marqueur de l’évolution de notre société.

On estime que passé 60 ans, le corps ne produit plus suffisamment de vitamine D et qu’un supplément est nécessaire pour conserver une bonne santé.  La vitamine D aide à fixé le calcium assimilé et également le travail des muscles et de ce fait contribue à éviter les chûtes qui risquent d’occasionner des fractures chez les personnes âgées.Vitamine D par le soleil

La vitamine D a également des effets bénéfiques important pour la prévention d’autres pathologies.  Le cholestérol est le précurseur utilisé par le corps pour la production de vitamine D par exposition au soleil de bonne intensité… de courtes durées afin d’éviter les brûlures (coup de soleil).  De récentes études ont démontrées un lien entre un bon niveau de vitamine D (plus de 800 à 2000 UI de la forme Vitamine D3 par jour) et une diminution du risque de certains cancers, et autres maladies dans la population (diminution de la pression artérielle, maladies autoimmunes, diabète type I, infections, dépression hivernale, ..). 

Le Dr. Holick, spécialiste de la vitamine D, mentionne qu’un bon niveau en vitamine D est critique pour maintenir une bonne santé osseuse tout au long de notre vie.  De plus, les femmes qui sont déficientes en vitamine D peuvent perdre de 3 à 4% de leur masse squelettique par an.  Des femmes souffrant d’éruptions cutanées et de douleurs osseuses et musculaires sont l’objet de diagnostiques parfois erronés quand elles souffrent en fait d’ostéomalacie, une déficience en vitamine D.

Un déficit en vitamine D est fréquent et sous-diagnostiqué.   

Les gens évitent les expositions aux soleils craignant des risques accrus de cancer de la peau.  Il semble maintenant que le soleil est bénéfique, même contre les mélanomes (cancer de la peau), à conditions d’éviter les coups de soleil (brûlure).  Aux États-Unis, on estime que 40% de la population, 70% en France et même jusqu’à 90% des femmes de plus de 40 ans auraient des niveaux de vitamine D insuffisant pour le maintien de leur santé en période hivernale.  En Suisse, on estime que 80% de la population a un niveau suffisant en été (juin-sept) tandis que 60% de la population présente une carence en vitamine D au cours de plus faible exposition au soleil pendant la période hivernale (déc-mars).  C’est le cas également pour d’autres régions en dessus de la latitude 33° (c’est-à-dire au nord d’une ligne passant par le nord du Maroc, le nord de l’Algérie, l’Iran, l’Irak, le Japon et Los Angeles).

On estime que le corps utilise 5 000 UI de vitamine D3 par jour.  La vitamine D représente deux formes possibles de molécules qui sont la vitamine D3 (=cholécalciférol) d’origine animale et la vitamine D2 (ergostérol) d’origine végétale.  Nom scientifique : calciférol.

La vitamine D3 est 2 à 3 fois plus bio-disponible que la vitamine D2.  Il faut prendre plus de vitamine D2 et plus de réactions biochimiques dans notre corps pour obtenir les mêmes effets.  Certaines personnes souffrant de certains troubles pourraient ne pas arriver à transformer la forme D2 en D3… ou avoir un taux faible de vitamine D pour d’autres raisons (insuffisance rénale ou hépatique, métabolisme accéléré par des médicaments, diminution de l’absorption des graisses, maladie coeliaque, Crohn, mucovicidose, by-pass gastrique, obésité, syndrome néphrotique)

Les quantités nécessaires varient selon l’âge et la condition de santé des personnes.  Par exemple:

Santé Canada recommande:Recommandations Vitamine D de Santé Canada

 

L’OFSP (Office de la Santé Publique Suisse) recommande les doses de vitamine D suivantes en fonction de l’âge et chez la femme enceinte:

  1. – Nourrissons pendant la 1ère année de vie: 400 UI/jour (10 µg/j)
  2. – Enfants pendant la 2ème et 3ème année de vie: 600 UI/jour (15 µg/j)
  3. – Personnes de 3 à 60 ans: 600 UI/jour (15 µg/j)
  4. – Femmes enceintes ou qui allaitent: 600 UI/jour (15 µg/j)
  5. – Personnes âgées de plus de 60 ans: 800 UI/jour (20 µg/j)

Il est donc important de faire du dépistage pour doser la quantité de vitamine D et l’ajuster  au besoin par un supplément pour les personnes de plus de 60 ans à longueur d’année et en hiver pour le reste de la population non-suffisamment exposées aux rayons UVB.

Comment obtenir la quantité nécessaire :

Pour contrer le manque d’exposition au soleil bienfaisant, on peut trouver la vitamine D dans l’huile de foie de morue (utilisée sous forme liquide  par les mamans du Québec au milieu du 20ième siècle au grand désarroi de leurs enfants… car ils devaient la prendre à la cuillère), poissons gras, saumon, foie de poulet, margarine, jaune d’oeuf, produits laitiers entiers ou demi-écrémés, etc

Image

SourceVitamine D : actualité et recommandations. Amstusz V. et al. Rev Med Suisse 2011;7:2332-2338

Source alimentaire de Vitamine D ref2003

Autre référence (cliquez):

Recommandations (cliquez)

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Sujet d'intérêts, Vitamine D, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bienfait de la vitamine D : vitamine soleil

  1. Micheline dit :

    Merci! C’est très intéressant.
    Est-ce que le soleil, pris au travers de la fenêtre, garde ses propriétés bienfaisantes?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s