Souffrez-vous d’une sensibilité au gluten insoupçonnée ?… explications

Je me réfère au site du Dr Jacqueline Lagacé en réponse aux messages véhiculés de façon erronée depuis trop longtemps par les nutritionistes, médecins,… mal informés.  Vous y trouverez également des commentaires et références scientifiques à ce sujet : Le vrai et surtout le faux sur le gluten En résumé, extrait de la page de J. Lagacé: Plus de 90% des patients coeliaques ne seraient pas diagnostiqués. Dans ces conditions, on peut comprendre que de nombreuses personnes, qui malheureusement n’ont pu être diagnostiquées, voient une amélioration réelle de leur santé en éliminant le gluten de leur alimentation. Il est maintenant démontré hors de tout doute dans la littérature scientifique que la maladie coeliaque n’est pas la seule maladie chronique qui nécessite d’éviter la consommation de gluten. Ces individus ne manifesteraient pas de phénomènes d’allergies ni d’auto-immunité en relation avec le gluten.  16 scientifiques de différents laboratoires  spécialisés dans le domaine,  se sont réunis à Londres pour faire le point sur les maladies causées par le gluten.  Ils ont conclu que les réactions pathogènes discrètes qui découlent de la sensibilité au gluten (GS pour gluten sensitivity), sont différentes de la maladie coeliaque et seraient beaucoup plus communes que cette maladie . Selon ces auteurs, les maladies qualifiées de GS peuvent causer les symptômes suivants :  fatigue, dépression, encéphalopathie/ sensation d’un esprit embrumé, manque d’énergie, douleurs abdominales diffuses, ballonnements, diarrhées, eczéma et/ou éruptions,  mal de tête, douleurs articulaires,  sensations d’engourdissement dans les jambes, les bras ou les doigts et de nombreuses autres manifestations. Comme on peut le constater, ces symptômes caractérisent un très grand nombre de maladies d’inflammation chronique.   La diversité des symptômes pathologiques induite par une seule et même molécule de l’environnement comme la gliadine (un peptide présent dans le gluten) chez les patients GS découle de la notion que le système immunitaire de différents patients GS interagit de façon différente avec la gliadine en fonction de leurs caractéristiques génétiques propres. Le diagnostic du GS est basé sur l’exclusion du gluten suivi d’une période de re-introduction  d’aliments (de préférence à l’aveugle) contenant du gluten pour évaluer si l’état de santé est directement relié à la présence/absence du gluten dans la diète. Ceci explique pourquoi le recours à des tests basés sur la présence d’anticorps n’est d’aucune utilité pour ces patients. La gliadine pourra déclencher, selon les caractéristiques génétiques propres aux différents individus, des symptômes qui peuvent s’exprimer sous forme d’eczéma,  de douleurs articulaires,  de symptômes associés à la fibromyalgie, à la sclérose en plaques, aux  migraines, etc. En fait, de telles études ont permis de confirmer des observations similaires effectuées depuis plus de 30 ans concernant la sensibilité au gluten chez des patients non coeliaques.  Selon les 16 experts cités précédemment, des travaux de recherche suggèrent que le système immunitaire inné (la partie la plus primitive de notre système immunitaire) pourrait jouer un rôle prépondérant  dans le développement des maladies GS et cela sans aucune implication de la réponse immunitaire adaptative ou spécifique; ceci expliquerait  l’absence d’anticorps contre les antigènes incriminants du gluten chez plusieurs de ces patients. Pour plus de détails, allez lire l’article (déc. 2012) intitulé « Les raisons qui expliquent pourquoi l’alimentation hypotoxique peut mettre en rémission près d’une centaine de maladies d’inflammation chronique » sur le site de Dr Jacqueline Lagacé.

Publicités

A propos Nutri Soins Santé

Biochimiste-Nutrithérapeute qui, suite à plus de 30 ans d'expérience en recherche, développement et production biotechnologique et biopharmaceutique . Maintenant convaincue qu'on peut et qu'on doit prendre sa santé en mains par nos choix quotidiens (mode de vie, alimentation) j'offre un service de consultation privée. Je suis déterminée à aider les gens qui n'ont pas le temps ou les connaissances pour prendre des décisions éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes impliqués dans les multiples réactions et interactions que notre corps vit quotidiennement. On peut éviter de compter quasi exclusivement sur les médicaments de l'industrie pharmaceutique pour faire face à la plupart des maux qui nous affectent au cours de notre vie. Ainsi la population pourra vieillir encore longtemps, autonome CAR en bonne santé. Tout ceci sans "vivre au-dessus de ses moyens financiers" et ne plus dépendre des Caisse d'Assurance Maladie lié à un système de santé débordé et de plus en plus inefficace (délai d'attente de plusieurs mois, traitements plus ou moins efficace avec des effets secondaires non négligeable et bien trop onéreux et inabordable pour la majorité de la population mondiale).
Cet article, publié dans Références, Régime Hypotoxique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s